Une histoire de famille

Le vignoble appartient à la famille Arena depuis le début du XVIIIème siècle, alors que la Corse était encore sous domination génoise.

 

Plus de 3 siècles de passion

Pendant longtemps, le domaine n’était pas entièrement consacré à la vigne : on y cultivait également du blé, des arbres fruitiers et on y élevait du bétail. Puis, à partir de 1977, la famille se consacre entièrement à la vigne et abandonne la polyculture.

Antoine Arena, père de Jean-Baptiste reprend le flambeau familial en 1976; soit un an après les évènements de la cave d'Aléria qui le font réagir et font de ce retour à la terre un acte militant tant sur le plan culturel que politique. Il agrandit considérablement le domaine qui ne comptait alors que 3 hectares pour le porter à 14 hectares.

Jean-Baptiste a toujours baigné dans cet environnement. Ses parents, Antoine et Marie, ne l'ont néanmoins jamais forcé à se tourner vers la viticulture.

Après quelques années de droit, l'appel de la terre se fait très tôt sentir et il décide de rentrer en Corse travailler au domaine aux côtés de son père.

Un an après, son frère Antoine-Marie les y rejoint. Aujourd'hui les deux frères ont chacun leur entité de domaine mais continuent de travailler ensemble.

1976 - La première bouteille

Le domaine produit d'abord un vin destiné à alimenter les cantines bastiaises, ancêtres des bars à vins. Il exporte aussi sur la terre toscane à Pise et à Florence, où le vin est transporté en barriques. La vente en bouteille du domaine débute dans les années 1970..

Réalisation : U Vinu Sacru